Le restaurant de pâtes fraîches PastaPapa

pastapapa-150x150Nous revoilà pour un nouveau test, rien que pour vous, d’une chaîne de restaurant de pâtes bien connu des Parisiens (désolé pour les provinciaux…), j’ai nommé PastaPapà !

J’entends déjà d’ici « Hey bien ! Pire que des étudiants chez AvezVousTesté, ils ne bouffent que des pâtes ! » Vous n’avez pas complètement tord ! Mais le fruit du hasard a également fait que nous sommes allé à PastaPapà peu de temps après vous avoir fait découvrir l’Ebullition (que nous continuons à recommander).

PastaPapà, c’est une chaîne de restaurants italiens implantée exclusivement sur Paris (et dans le quartier d’affaires de La Défense) qui souhaitent vous faire redécouvrir le plaisir et la tradition des pâtes à travers 862 combinaisons possibles. 862 mariages de pâtes et de sauces pour trouver chaussure à votre pied, ou plutôt mets à votre goût.

Guidé par une collègue vers le PastaPapà de la rue Daunou, à deux pas de la place de l’Opéra, je découvre l’endroit une fois les portes franchies, un restaurant spacieux derrière une devanture qui ne laisse rien transparaître. Nous sommes installés par le serveur à l’étage, le rez de chaussée pourtant généreux est déjà largement bondé à 12h30. La carte propose toute panoplie de pâtes différentes, sèches au blé dur, fraîches aux oeufs ou encore farcies. Ce ne sont pas moins de vingt sortes de pâtes différentes que vous pourrez marrier à votre guise avec plus de trente sauces toutes plus savoureuses les unes que les autres. Si jamais vous n’êtes pas d’humeur à prendre des risques, aussi minimes soient-ils, une sélection de plats typiques à base de pâtes vous permettra de ne pas commettre la moindre erreur d’association.

Optant pour un Menu Midi me permettant d’entrée de jeu de réduire mon périmètre de choix (pâtes sèches + une sauce au choix sauf les trois sauces les plus chères – fruit de mer, gambas ou saumon – et un dessert au choix ou café pour 12 euros). Cela me laisse encore environ 300 combinaisons possibles pour autant de saveurs différentes, dilemme dilemme… Au doigt mouillé, j’opte finalement pour des linguines avec une crème de truffes blancues et cèpes. Quelques minutes d’attente plus tard, dans une chaleur insoutenable et un bruit omniprésent, nous sommes servis dans un plat généreux accompagné d’une assiette vierge et d’une coupelle de parmesan. A chacun ensuite de se servir à son rythme. Ce mode de service est également un plus pour partager / échanger / faire goûter son plat avec ses convives. Je dirais même que le partage est vivement recommandé car pour un plat de pâtes, quel plat ! Avant d’avoir été servi, ma collègue m’avait averti que le fait de terminer entièrement son assiette était un exploit en soit et elle n’avait pas tord ! Pour les petits mangeurs, un plat suffit largement pour deux et pour les autres, allez chez PastaPapà uniquement si vous avez très faim, autrement passez votre chemin.

Avec toute la volonté du monde, bien que mon mariage pâtes/sauce fut extrêmement goûtu, je n’ai pu terminer entièrement mon plat. Bien évidemment et vous l’aurez compris, il me fallait laisser encore une parcel de place au dessert compris dans le menu. Rien de bien original, d’autant plus que le choix du dessert est restreint à une partie de la carte, c’est tout naturellement que je me dirige vers un indémodable tiramisu, tiramisu pour lequel je n’ai pas été décu non pas par sa taille mais par sa préparation très proche de la délicieuse recette de ma compagne.

Pour résumer, nous sommes sortis de chez PastaPapà totalement repu, rassasié voire même un peu gavé. Pour un menu à 12 euros, j’ai apprécié la qualité des préparations et le vaste choix de saveurs proposé. Seuls le bruit ambiant assourdissant et la forte fréquentation, souligné par le manque de personnel de service, viennent ternir le tableau. C’est un endroit à recommander donc uniquement pour un déjeuner, bon et rapide, mais moins propice à un agréable moment de détente en soirée en raison du bruit et de l’agitation des lieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *