Le Musée du Vin, Paris

mdvCela faisait quelques temps que nous n’avions pas tourné une page gastronomique sur ce blog.

Back to basics, nous faisons donc une petite trêve de geekerie en tout genre pour faire une halte gustative haute en saveurs bien de chez nous au Musée du Vin de Paris.  Autant le dire tout de suite, ce billet n’aura pas vocation à vous faire devenir des oenologues au nez fin, notre présence au Musée du Vin avait principalement pour objectif de découvrir le restaurant gastronomique plutôt que de faire la tournée des caves.

Un lieu à noter dans vos carnets d’adresses ? C’est ce que nous allons voir dans la suite.

Bien que nous nous attacherons plutôt à la partie gastronomique du Musée, cela ne m’empêchera pas pour autant de vous préciser que le musée en lui même ne casse pas trois pattes à un canard : c’est une jolie et typique cave basse de plafond avec pas mal de spécimens de bouteilles qu’on ne trouverait nulle part ailleurs mais le tour (qu’on fera tout seul, sans instructions particulière) est bien vite bouclé et le tarif normal d’entrée (11,90€ pour un adulte) ne nous semble clairement pas justifié.

photo-1-300x300

Attardons nous un peu plus sur le restaurant « Les Echansons », restaurant directement rattaché au musée, construit au coeur d’anciens celliers du XVème siècle. A noter que le restaurant est ouvert uniquement le midi (de 12h à 15h) et que l’entrée à l’exposition est offerte pour tout déjeuner au restaurant du musée.

restaurant_2-1-300x201

La carte propose une cuisine traditionnelle française raffinée où, Musée du vin oblige, plus de 300 références de vins pourront accompagner vos plats sur les conseils des sommeliers professionnels.

Lors de notre visite dans le cadre d’une soirée privée, nous avions droit à un menu un peu particulier, équivalent au menu Dionysos (37 € par personne) de la carte traditionnelle (Entrée / Plat / Dessert / Café).

En entrée, foie gras avec sa gelée aux fruits rouges, boule de glace litchi et tartines briochées. En plat principal, magret de canard et son écrasée de pommes de terre. Et en dessert, je ne saurais mettre un nom exact à ce que j’ai pu manger. Une sorte d’entremet poire/chocolat qui n’a sûrement pas été apprécié à sa juste valeur après un repas copieux et quelques bons verres de Gaillac. Mieux que des mots, place aux photos :

 

 

Ce qu’il faudra retenir au final : un musée qui ne mérite pas forcément le détour (voire même attrape touristes quand on lit les avis anglophones sur TripAdvisor), on le visite pour l’ambiance cave à vin à la française mais aucune explication ni visite guidée digne de ce nom ne semble être proposée aux visiteurs. Quant au restaurant, on y mange et y boit plutôt bien même si le rapport qualité de service et qualité des mets / prix n’est pas des plus impressionnants de Paris. On mettra cela sur le dos de la localisation des lieux plutôt privilégiée, à quelques pas de la Tour Eiffel, et au plaisir de manger dans un cadre atypique en plein Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *