Android 4 ICS sur HP Touchpad

Vous en souvenez-vous ? Cette fameuse tablette HP qui a déplacé les foules à la fin de l’été lorsque le géant HP a annoncé l’arrêt de ses activités Tablette malgré le rachat de Palm. Ainsi, dès l’annonce, HP a décidé de brader ses stocks d’invendus faisant passer le prix de sa tablette Touchpad, jusqu’alors méconnue du grand public, de 399 euros à 99 euros pour la version 16 Go (499 euros à 129 euros pour la version 32 Go). Cette baisse soudaine de prix a eu l’effet d’une bombe sur la websphère et de nombreux internautes se sont lancés avec frénésie dans la quête du St Graal. A chaque nouvelle vente annoncée, les quelques pièces mise à disposition disparaissaient des rayons en une poignée de minutes à peine, mettant à genoux sans difficulté les capacités serveurs des enseignes e-marchandes. Aujourd’hui, 6 mois plus tard, cette tablette reste encore introuvable sous la barre des 150 euros sur le marché de l’occasion.

Dès l’annonce de l’abandon d’HP de son système propriétaire WebOS (issu du rachat de Palm), la communauté des développeurs Android (d’abord TouchDroid puis Cyanogen après l’abandon du premier) s’est fixée comme défi de porter le système d’exploitation de Google sur la tablette d’HP. Ce défi, non sans difficulté, ouvrirait de nouvelles perspectives et offrirait un second souffle à cette tablette considérée comme morte par son propre géniteur.

Dès le mois d’octobre 2011, une première preuve de concept voit le jour: un internaute poste sur Internet la vidéo d’une tentative d’installation d’Android 2.3 (Gingerbread) avec succès. La manoeuvre d’installation n’est pas des plus simples et les fonctionnalités de la tablette ne sont pas toutes utilisables mais cela ne freinera pas les plus téméraires. Bien que Gingerbread ne soit pas une version d’Android optimisée pour les tablettes tactiles, l’idée de pouvoir profiter des applications de l’Android Market est des plus séduisante, le WebOS AppStore étant très pauvre en applications.

Aux fils des optimisations, les bugs d’utilisations sont corrigées et les fonctionnalités enrichies. Par principe, je n’aime pas m’aventurer sur les chemins boueux des versions « Alpha » souvent instables et risquées à installer. Mais la sortie récente d’une livrée Cyanogenmod permettant d’utiliser la toute dernière version d’Android 4 Ice Cream Sandwich a eu raison de moi.

A mon plus grand étonnement, cette version pourtant en Alpha 2.0 est diablement efficace et extrêmement stable. N’ayant jamais goûter au plaisir d’Android jusqu’à ce jour, j’ai été très agréablement surpris par l’ergonomie de l’interface et la simplicité d’utilisation. Grand fidèle du système iOS d’Apple depuis 2007 (sortie du premier iPhone), je n’ai eu aucun mal à retrouver mes repères sous cette interface d’Android ICS optimisée pour tablettes. J’ignore les évolutions faites par Google depuis la sortie de la première mouture d’Android en 2007 mais avec cette 4ème livrée, nous avons un excellent challenger au système d’Apple.

Votre tablette HP TouchPad prend la poussière depuis l’été dernier même si vous vous êtes battu bec et ongles pour l’obtenir ? Suivez notre tutoriel ci-dessous pour tenter l’expérience Android et donner un second souffle à votre ardoise tactile.

Préalable : Vérifier que votre tablette est suffisamment chargée (charge supérieure à 50 %)

Etape 1 : Récupération des fichiers pour l’installation

Assurez vous d’avoir un outil de décompression d’archives sur votre ordinateur (nous vous recommandons d’utiliser 7 zip).

Etape 2 : Installer le pilote Novacom

Installer le pilote Novacom en lançant le fichier jar récupéré dans le premier lien à l’étape 1.

Sous Windows, si le pilote Novacom est bien installé, vous devriez avoir un fichier Novacom.exe dans le dossier « C:/Program Files/Palm, inc/ »

Etape 3 : Copie des fichiers sur la tablette HP TouchPad

Allumer la tablette Touchpad et la connecter sur un port USB libre. Passer la tablette en mode « Lecteur USB » afin d’effectuer les actions suivantes :

  • Créer un répertoire « cminstall » à la racine de la tablette
  • Copier dans ce répertoire les trois fichiers suivants :
    • Update-cm-9.0.0-RC0-Touchpad-alpha2-fullofbugs.zip
    • Update-cwm_tenderloin-1012.zip
    • Moboot_0.3.5.zip
  • Éjecter la tablette puis retirer le port USB
  • Aller dans le menu Accueil > Paramètres > Infos appareil > Options de réinitialisation
  • Choisir Redémarrer

Lorsque la tablette redémarre,  veiller à maintenir le bouton « Volume + » appuyé, jusqu’à obtenir un logo USB géant. La tablette est dans un mode dit « Recovery ».

Une fois le logo sur l’écran, reconnecter la Touchpad en USB.

Etape 4 : Installation de Cyanogenmod 9 sur la tablette

Copier le fichier sur votre ordinateur ACMEInstaller2 dans le répertoire où vous avez installé le pilote Palm Novacom. Sous Windows, ce répertoire est très probablement « C:/Program Files/Palm, Inc ».

Lancer l’invite de commande Windows en tant qu’Administrateur (Démarrer, puis dans la zone de recherche taper la commande « cmd » et clic droit)

Aller dans le dossier où se trouve le fichier ACMEInstaller2  (« cd C:/Program Files/Palm, Inc »).

Taper cette commande : novacom boot mem:// < ACMEInstaller2

Vous verrez alors apparaître un défilement de commandes sur votre tablette, l’installation est en cours.

Cette opération dure environ 5 minutes. A l’issue de l’installation, la Touchpad redémarrera et vous aurez accès à un double boot vous permettant ainsi de vous connecter soit sur Android Cyanogenmod ou bien sur votre ancien système WebOS.

D’après nos tests, les éléments suivants ne sont pas encore totalement fonctionnels :

  • L’audio pose encore des soucis (problème de lecture son lorsque l’écran est éteint, problème de micro)
  • La webcam ne fonctionne pas
  • Certaines applications ne peuvent pas être installées depuis le Market

Sachez aussi qu’il vous sera possible de changer d’avis et revenir en arrière, le bootloader propose une option « WebOS Recovery ». Par ailleurs, l’outil WebOS Doctor d’HP vous permettra de retrouver votre configuration d’usine à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *